Prêt immobilier senior sans apport

Un sénior peut tout à fait prétendre à un crédit immobilier sans avoir d’apport personnel, c’est avant tout la date d’âge de fin de prêt qui permettra de savoir si le projet immobilier est réalisable.

Sénior : le prêt immobilier sans apport

Il ne faut pas croire que seuls les jeunes emprunteurs sont sans apport, les séniors sont nombreux à se retrouver dans cette situation suite à des évènements plus ou moins volontaires (séparation, anticipation de la retraite, projet personnel). Sans apport, il est encore possible d’emprunter car la capacité d’emprunt correspond à 33% des revenus de l’emprunteur sénior, ainsi il est donc possible sans présence de prêts en cours de pouvoir supporter une charge correspondant au tiers des revenus. Avec un ou plusieurs crédits en cours, il faudra soustraite le montant des mensualités pour pouvoir déterminer l’enveloppe restante pouvant être consacrée au remboursement d’un emprunt immobilier. En matière de taux, l’absence d’apport n’est pas un préjudice, il est tout à fait possible d’obtenir un taux très intéressant, c’est surtout l’assurance qui joue pour les profils séniors.

Anticiper la retraite dans le prêt immobilier

Si certains séniors sont déjà à la retraite, d’autres vont opérer leur demande de prêt immobilier en étant encore actif et il est important de bien prendre en compte la date de départ à la retraite, même si certains changement peuvent encore s’opérer notamment avec les lois sur l’âge de départ à la retraite. Ainsi, les banques peuvent s’adapter et prendre cet élément en compte dans leurs offres de crédit immobilier, tout simplement parce que dans 90% des départs à la retraite, il y a une baisse des revenus. Il faut donc prendre en compte cette baisse des revenus pour moduler la mensualité avant et après la retraite. Les banques proposent ainsi un prêt à palier, les premières années sont remboursées avec une mensualité plafonné suivant la demande de l’emprunteur (souvent des emprunteurs de plus de 50 ans), puis elle se réduit au moment du passage à la retraite. Cet ajustement en cours de route permet de garder en main ses finances et de ne pas créer de déséquilibre, tout en continuant à rembourser son emprunt immobilier.

Sénior, retraité ou actif : emprunter sans apport

L’étape obligatoire pour les ménages en recherche d’une offre de prêt immobilier sans avoir d’apport est tout simplement la simulation de crédit immobilier. Internet permet de simplifier les démarches et dans certains cas de bénéficier des meilleures offres du marché, notamment en matière de taux pour du crédit immobilier sans apport. Les profils séniors sont souvent appréciés des banques et des établissements de crédits puisque avec la retraite déjà en place ou à venir, la pérennité des revenus est un facteur facilitant le prêt bancaire, une garantie qu’un jeune emprunteur ne pourra assurer à 100%. Lors de la simulation, il est également important de se renseigner sur l’assurance emprunteur, elle doit permettre de couvrir l’emprunteur sénior dans son ensemble, le recours à un courtier en assurance peut être une alternative efficace. En effet, l’assurance du crédit peut représenter une partie importante du coût du financement, surtout lorsque les besoins en matière de soins s’accentuent avec l’âge. Il faut donc choisir une bonne couverture mais avec un tarif attractif, cela se mesure avec le TAEA (taux annuel effectif de l’assurance). Plusieurs devis de compagnies d’assurances peut s’avérer utile.

Scroll to top