Refus du crédit logement : quelles solutions ?

Une personne qui souhaite obtenir un crédit immobilier doit prouver auprès de l’établissement bancaire qu’elle est solvable. Beaucoup de banques demandent une hypothèque ou une garantie de Crédit Logement. Or, son octroi n’est pas automatique. Comment faire, en cas de refus ?

Pour quelles raisons un Crédit Logement peut ne pas être octroyé ?

Le Crédit Logement n’est pas à associer à l’assurance emprunteur. Cette dernière vous couvre, si, pendant le remboursement du prêt immobilier, vous rencontrez des difficultés de paiement à cause d’un accident ou d’une maladie, par exemple. Le Crédit Logement est très apprécié des établissements bancaires qui voient en lui une garantie d’être remboursés, si l’emprunteur n’est plus solvable, pendant une période donnée. C’est pourquoi, quand la banque a une hésitation quant aux capacités de remboursement d’un acheteur potentiel, elle n’hésite pas à leur envoyer le dossier de demande de prêt, pour étude.

Une situation professionnelle instable peut être la raison du refus du Crédit Logement. Il est en effet nécessaire de prouver que les revenus sont fixes, pour garantir un remboursement. La présence de trop nombreux crédits à rembourser peuvent également expliquer cette réponse négative. Enfin, le fait de ne pas avoir d’apport, au moment de la demande du prêt, ne joue pas en faveur du demandeur.

Quelle solution pour obtenir son prêt immobilier, en cas de refus du Crédit Logement ?

Il existe heureusement des solutions, afin d’obtenir une réponse positive de la banque. Dans un premier temps, vous pouvez mettre en place une hypothèque. Bien entendu, il est nécessaire de présenter un bien dont la valeur correspondra à celle de l’emprunt demandé. Cette solution est à envisager, mais sachez qu’il faudra repousser votre achat d’un moins un mois ; temps nécessaire pour mettre en place cette hypothèque. Si vous n’avez pas de bien immobilier qui puisse vous servir, pour cette solution, vous pouvez vous tourner vers une autre banque.

Vous venez d’obtenir un refus d’une banque. Mais tous les établissements bancaires sont différents. Bien entendu, l’aspect financier restera toujours un critère majeur. Mais il arrive que des banquiers soient moins frileux que d’autres, à prêter l’argent, s’ils pensent que votre dossier est acceptable. En ce sens, vous pouvez vous tourner vers des comparateurs en ligne, mais vous pouvez également vous faire aider par un courtier.

Quel est le rôle d’un courtier ?

Un courtier est un intermédiaire financier entre les particuliers et les établissements bancaires. Vous pouvez le contacter et lui exposer votre problème. Il va, en premier lieu, établir la faisabilité de cette demande de crédit, au regard de l’état de vos finances.

S’il pense que le dossier peut passer, il va effectuer un comparatif exhaustif des banques. Avec un relationnel étendu, il sait quelle banque pratique tel taux et quelle autre accorde plus facilement un prêt immobilier sur une plus grande durée. Sachant cela, il sera à même de vous orienter vers une banque qui vous écoutera et prendra le temps d’examiner votre demande, sous un regard neuf et sans a priori. Avec, peut-être, à la clé, un crédit immobilier, pour enfin être propriétaire.

Scroll to top