Qui sont les emprunteurs sans apport ?

Emprunter sans apport est et a toujours été possible auprès des banques, voici les principaux profils pouvant obtenir leur financement de crédit immobilier.

Les accédants à la propriété

Les premiers concernés par le financement à l’habitat sans avance, c’est-à-dire sans apport numéraire sont les locataires souhaitant accéder à la propriété, c’est pour cette raison que l’on parle d’accédant propriétaire, un emprunteur ayant recours à un prêt à l’habitat pour passer du statut de locataire à celui de propriétaire. L’absence d’apport ne présente pas un frein à la réalisation de l’opération et d’ailleurs, ces emprunteurs peuvent généralement bénéficier du dispositif du prêt à taux zéro (PTZ+), un prêt aidé de l’Etat qui permet, suivant les ressources, de bénéficier d’une enveloppe à un taux zéro.

Les propriétaires et les investisseurs locatifs

Des propriétaires ayant déjà un bien immobilier, c’est-à-dire ayant profité par le passé des conditions avantageuses pour devenir propriétaire ou pour faire renégocier leur emprunt, souhaitent désormais investir dans la pierre. Il y a deux types d’investissements, les achats immobiliers pour enrichir son patrimoine, avec notamment les résidences secondaires en France comme à l’étranger (Grèce, Espagne, Portugal…) et les investissements dans un but locatif (dispositif PINEL), ce qui permet d’avoir des avantages au niveau de l’imposition.

Les SCI, SCPI et professionnels

Les sociétés civiles immobilières sont des professionnels de l’immobilier qui disposent bien souvent d’une flotte de biens immobiliers en vue de percevoir une rente locative ou alors de procéder à des VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement) pour percevoir une plus-value. Ces opérations impliquent de recourir à des financements comme le prêt immobilier mais la trésorerie de l’entreprise ou les éventuels changements de statuts ne permettant pas toujours d’avoir un apport à disposition.

Qui sont les banques qui accordent des prêts sans apport ?

Après avoir accordé des emprunts aux meilleurs profils lors des dernières années, les banques ont dû réajuster leurs cibles pour continuer à produire du crédit immobilier et forcément, les profils les plus intéressants étaient les emprunteurs sans apport. Ces derniers ont bel et bien une capacité d’emprunt mais pas de somme d’argent à ajouter pour rembourser les frais, c’est pour cette raison que les prêteurs ont privilégier le prêt à 110% ou le recours aux prêts personnels pour financer les frais de notaire et autres frais associés. Le comparateur de prêt immobilier reste à ce jour le meilleur outil pour débuter des démarches de prêt à l’habitat, surtout lorsque l’emprunteur n’a pas d’apport à faire valoir, il peut donc démarcher les différents établissements et entamer des négociations. Par ailleurs, les courtiers affirment qu’ils sont généralement sollicité pour faire jouer la concurrence avec la banque du client, un combat souvent difficile à gagner pour les indépendants car les emprunteurs peuvent compter sur leurs banques qui s’alignent systématiquement, évitant ainsi de perdre la domiciliation des revenus.

Scroll to top