Prêt immobilier sans apport avec travaux

Découvrez comment financer un prêt immobilier en incluant une enveloppe de travaux sans avoir d’apport.

Prêt immobilier et travaux, sans apport

L’apport est devenu au fil des années une condition indispensable pour l’obtention d’un crédit immobilier, d’autant plus lorsque l’emprunteur souhaite obtenir des conditions avantageuses en termes de taux, de durée et de mensualité. Simplement, tout le monde ne dispose pas d’une épargne ou d’un apport personnel à ajouter au financement, certains emprunteurs ne souhaitent pas non plus l’utiliser et cela ne devrait pas être un critère prépondérant dans l’obtention du financement. Il existe bel et bien des organismes financiers qui acceptent de financer le projet sans apport. Des banques, des établissements de crédits et des organismes de crédit proposent des offres de prêt immobilier en se basant sur d’autres points positifs de l’emprunteur comme la domiciliation bancaire, la pérennité des revenus ou encore le profil bancaire (absence de découvert, d’impayés et de rejets).

L’opération n’est pas infaisable puisque des établissements acceptent de proposer aux ménages des offres de crédit immobilier sans apport. Il suffit de déterminer l’enveloppe total des travaux ainsi que leur nature (isolation, gros œuvre, décoration, etc…), le prêteur peut ainsi les glisser dans les travaux réservés, ce qui peut être pris à part dans l’étude de financement du crédit. Du côté du ménage, il faut rester confiant sur la faisabilité de son projet et ne pas laisser tomber au premier refus, c’est assez fréquent lors des demandes de prêt immobilier avec absence d’apport personnel ou professionnel.

Quelles solutions pour financer l’enveloppe de travaux avec le prêt immobilier ?

Il y a plusieurs cas de figures qui se présentent et pour chaque une solution adaptée :

Inclure l’enveloppe de travaux dans le prêt immobilier

Pour les ménages étant au stade de la recherche d’un prêt immobilier, il faut tout d’abord déposer une demande de crédit à l’habitat et préciser le montant de l’enveloppe de travaux souhaitée. L’intérêt est de profiter du taux bas du crédit immobilier pour financer ses travaux à moindre frais et en incluant la somme dans le financement, l’emprunteur profite d’un seul prélèvement sur son compte bancaire plutôt que plusieurs. Il est important de savoir que les travaux doivent obligatoirement être en lien avec le bien immobilier qui sera acheté (maison, appartement, construction).

Souscrire un prêt travaux après le prêt immobilier

Pour les ménages n’ayant pas eu le temps ou n’ayant pas pensé au financement des travaux lors de leur souscription de crédit immobilier, la solution qui se présente est de recourir à un prêt travaux ou à un prêt personnel. La différence est que le prêt travaux devra être justifié par des documents comme des devis ou des bons de commandes. Le prêt personnel lui pourra être défini comme une enveloppe dans laquelle le ménage viendra puiser au fur et à mesure des travaux, c’est souvent l’option choisie par les propriétaires faisant eux-même les travaux ou une partie des travaux dans la maison.

Faire racheter le prêt immobilier et financer l’enveloppe de travaux

Pour les foyers ne pouvant cumuler une nouvelle dette, il existe la solution du rachat de crédit. C’est tout simplement une opération qui permet de faire racheter son prêt immobilier et d’éventuels autres crédits pour ensuite inclure le montant des travaux dans la somme totale. Les anciens crédits sont remboursés par la banque qui rachète et elle met en place un nouveau contrat de crédit incluant une durée plus longue, un taux fixe et une mensualité réduite ou similaire à l’ancienne. Ainsi, le ménage peut faire ses travaux et continuer à rembourser une mensualité similaire.

Scroll to top