Prêt immobilier et période d’essai en CDI

La période d’essai est une période probatoire menant à l’obtention d’un contrat en CDI, il est possible d’opérer des démarches de prêt immobilier mais il faudra obtenir le CDI définitivement pour valider l’obtention des fonds.

Période d’essai du CDI et demande de crédit

De nombreux ménages souhaitent se lancer dans un projet d’acquisition immobilière, il s’agit tout simplement de devenir propriétaire en achetant une maison, un appartement ou en se lançant dans un projet de construction de maison neuve. Pour pouvoir acheter un bien immobilier, il est nécessaire de déposer une demande de prêt immobilier auprès d’une banque. Ce n’est bien évidemment pas la seule exigence à remplir, il faut également disposer des capacités de remboursement suffisantes et d’une situation compatible avec les critères des établissements financiers. Lorsque l’emprunteur dépose sa demande, il va devoir apporter plusieurs précisions sur sa situation professionnelle et notamment sur son contrat de travail.

Aujourd’hui, il n’est pas possible d’obtenir un crédit immobilier sans présenter un contrat de type CDI où équivalent (fonctionnaire, gérant, profession libérale ou encore retraité). Le CDI fait donc partie des critères d’exigence des banques pour étudier un projet de prêt immobilier et ensuite accorder les fonds lorsque la situation répond aux critères. Un emprunteur étant en situation de période d’essai dans le cadre d’un contrat de CDI peut entamer des démarches mais il lui faudra la validation définitive de son contrat de CDI pour pouvoir obtenir les fonds de prêt immobilier.

Opérer les démarches en période d’essai en attendant le CDI

La période d’essai dans le cadre d’un contrat en CDI n’est pas considérée par les banques comme un CDI en tant que tel, tout simplement parce que cette période peut inclure une rupture du contrat par l’une ou l’autre partie. C’est-à-dire que l’emprunteur peut mettre fin à sa période d’essai si le travail ne lui convient pas, tout comme l’employeur peut mettre fin à cette période si le salarié ne remplit pas les exigences du poste. C’est donc une situation à risque pour les établissements financiers, ces derniers vont préférer attendre le passage en CDI pour mettre à jour le dossier de prêt immobilier et surtout valider l’accord de financement permettant d’obtenir de façon définitive les fonds.

La période d’essai n’est cependant pas un frein à l’emprunteur pour opérer des démarches de prêt immobilier, en effet, il faut en général plusieurs semaines voire plusieurs mois pour monter un dossier de prêt immobilier et obtenir le déblocage des fonds (ce qui correspond à la durée de la période d’essai). La période est donc idéale pour préparer le terrain en déposant une demande de prêt immobilier et en apportant tous les justificatifs nécessaires. Généralement, le salarié sera passé en CDI lorsque le dossier sera complet, il lui suffira alors de fournir une copie de son contrat en CDI pour valider définitivement le financement.

Simuler un prêt immobilier en période d’essai

Si les conditions semblent favorables pour le salarié dans le cadre de son activité professionnelle, il y a alors de fortes chances que la période d’essai débouche sur un contrat de CDI définitif. Il est donc vivement conseillé de simuler un prêt immobilier en tenant compte de la situation actuelle et en estimant que l’emprunteur sera par la suite en CDI. Cela va permettre d’obtenir très rapidement une proposition de prêt immobilier en tenant compte des conditions actuelles : taux, durée, garantie, frais. C’est une démarche gratuite et sans engagement.

Scroll to top