Prêt immobilier et LOA : comment ça se passe ?

Les automobilistes ayant un contrat de LOA et un projet immobilier peuvent bien souvent se retrouver dans l’incapacité d’obtenir leur financement, le loyer de la LOA étant trop élevé pour mettre en place une mensualité. Découvrez les solutions pour valider son projet immobilier.

LOA et projet d’achat immobilier

Le leasing automobile apporte de nombreux avantages aux automobilistes, c’est la possibilité de rouler dans un véhicule neuf, configuré par ses soins et surtout proposant un simple loyer. Le véhicule est ainsi entretenu, aucun autre frais n’est à prévoir pendant toute la durée de la LOA. Simplement, la LOA est aussi un crédit à la consommation, sous forme de crédit-bail, c’est-à-dire que la location avec option d’achat est mise en place par le biais d’un crédit auprès du bailleur, l’organisme qui loue réellement la voiture. Dans le cadre d’un projet d’achat immobilier, l’emprunteur va devoir déposer une demande et surtout justifier des crédits en cours, la LOA sera considérée comme un emprunt classique, au même titre qu’un prêt conso.

Résultat, obtenir un prêt immobilier avec un loyer de LOA trop important peut compromettre les rêves d’acquisition, tout simplement parce que le taux d’endettement et/ou le reste à vivre de l’emprunteur ne sera pas suffisant. Il lui faudra alors trouver une solution pour se dégager de ce leasing et pouvoir consacrer la majeure partie de son endettement au remboursement d’une mensualité de prêt immobilier. Plusieurs solutions sont envisageables, la première est de trouver un repreneur pour le contrat de LOA via le transfert de leasing, l’autre solution est de recourir à un regroupement de crédit.

Du transfert de LOA au rachat de crédit

L’inconvénient majeur d’une LOA, c’est l’obligation de respecter les conditions du contrat et notamment d’aller jusqu’au terme du contrat de location avec option d’achat. Il n’est pas possible de sortir aussi facilement d’une LOA, il faut soit revendre le véhicule au montant de l’option d’achat, soit le racheter, soit le transférer. Sur la dernière solution, il existe le principe du transfert de leasing, une opération permettant de trouver un particulier intéressé par la reprise du contrat de LOA et du véhicule, une demande est déposée auprès du bailleur pour mettre en place le transfert, après acceptation, le repreneur récupère le véhicule et permet au cédant de se désengager de tout contrat.

L’autre solution, est de racheter la voiture en opérant un regroupement de crédit, cette opération peut très bien permettre de faire racheter plusieurs crédits en cours dont la LOA, mais aussi d’inclure le montant de l’acquisition immobilière. Autrement, l’emprunteur peut aussi faire racheter une LOA et d’autres crédits pour réduire ses mensualités, puis opérer une demande de prêt immobilier auprès d’un établissement bancaire spécialisé. L’intérêt de cette solution est de tout remettre à plat pour pouvoir obtenir son financement. Avec le rachat de la LOA, le contrat est automatiquement résilié (comme le précise Voiturea) et l’emprunteur pourra soit garder le véhicule, soit le revendre et profiter d’un apport pour le prêt immobilier.

Scroll to top