Quel taux pour un prêt immobilier avec 40 000 euros d’apport ?

Vous souhaitez acheter un bien immobilier et vous avez 40 000 euros d’apport. La réponse positive est assurée. Vraiment ? Si cet argent peut vous permettre certaines choses, il en faut un peu plus pour convaincre une banque.

Avoir un apport pour un crédit immobilier est-il une bonne chose ?

Certaines banques peuvent autoriser le déblocage d’une somme pour un bien immobilier, et ce, sans apport, mais cela est relativement rare. Il est de bon ton, quand on souhaite contracter un prêt, de montrer patte blanche en ayant un apport personnel plus ou moins important.

40 000 euros représente une jolie somme. Mais la provenance de cette somme peut avoir une incidence sur la décision de la banque. Si cette somme vient d’un héritage ou d’un gain aux jeux, cela n’a pas la même signification que si vous aviez épargné, pour la mettre de côté, dans ce but bien précis. Dans le second cas, vous montrez à la banque que vous maîtrisez votre budget.

Ce détail mis à part, l’apport reste quand même une valeur sûre, pour commencer à rassurer une banque. Comment faire, ensuite, pour avoir une réponse positive ?

Un apport de 40 000 euros est-il suffisant pour avoir un crédit bancaire ?

Un apport est un vrai point fort, quand on souhaite acquérir un bien immobilier, mais la banque va s’attarder sur d’autres considérations financières. L’important, pour elle est que vous ayez une situation financière stable et pérenne. En cela, présenter un contrat de travail comme un CDI ne peut que vous être profitable.

Ne pas avoir d’incident bancaire, comme des découverts réguliers, est également un bon point. L’établissement bancaire va regarder l’ensemble de vos ressources, comme nous l’avons vu, mais aussi vos charges.

Les charges fixes correspondent à toutes les sommes qui sont retirées de vos ressources chaque mois. Eau, électricité, téléphone en sont quelques-unes qui sont des plus classiques.

Mais avez-vous également des crédits en cours, pour votre voiture, par exemple ? Ce type d’informations va renseigner la banque sur votre taux d’endettement au moment de la demande. Elle doit s’assurer, en y ajoutant le montant des mensualités que ce dernier n’excède pas le maximum législatif, en matière de crédit.

Comparer les offres bancaires : un geste indispensable pour votre crédit immobilier

Si tous ces points sont validés, il y a une forte probabilité que votre demande de prêt soit accordée. Cependant, ne vous hâtez pas trop. Vous avez obtenu une réponse favorable de principe par un établissement bancaire. Son offre de prêt est-elle la meilleure ?

Pour le savoir, sachez qu’il existe des comparateurs en ligne très efficaces. En entrant vos différentes données financières et le montant du prêt dont vous auriez besoin pour acheter votre nouvelle habitation, vous faites l’objet d’un examen attentif, par des courtiers en crédit immobilier.

En vertu de vos réponses, ils vous font parvenir les offres des banques qui présentent le taux le plus avantageux, des conditions d’octroi moins sévères, des frais de dossiers réduits. Un acte simple, pour trouver l’offre la plus attractive, pour votre crédit immobilier.

Scroll to top