Questions / Réponses sur le crédit

Prêt conso express : conditions et simulation

Prêt conso express

Certains projets nécessitent d’obtenir un prêt conso en urgence, les services 100% digital de prêt conso sont particulièrement adaptés à des demandes express.

Offre de prêt conso express : quelles conditions ?

Obtenir un prêt conso en un temps record, c’est ce que de nombreux emprunteurs cherchent à concrétiser chaque année. Simplement, il n’est pas toujours évident de trouver un établissement financier réactif, ayant les capacités de répondre rapidement aux besoins des demandeurs. Prêt auto, prêt travaux, besoin de trésorerie, les motifs sont nombreux et variés mais tous ont un point commun : un besoin de fonds express.

Le déblocage rapide des fonds n’est bien souvent envisageable que pour un prêt conso sans affectation, autrement dit un prêt personnel. La raison est liée à l’absence de justificatif sur la nature du financement. Pour un prêt affecté, il faut produire un devis, bon de commande ou éventuellement une facture afin de compléter le dossier et de valider le montant à emprunter. Pour un prêt personnel, il suffit de préciser le montant de l’enveloppe souhaitée au moment de la demande de crédit conso.

Un prêt conso express ne veut pas dire pour autant une absence de vérification bancaire. C’est-à-dire que les justificatifs de crédit seront indispensables à l’obtention du financement. Ces documents, relevés de comptes, fiches de salaire, avis d’imposition ou encore carte d’identité vont permettre de justifier la situation de l’emprunteur et de vérifier sa solvabilité. A cela vient s’ajouter un délai de rétractation légal de 14 jours calendaires, une obligation légale pour permettre à l’emprunteur de faire marche arrière si besoin.

Comment obtenir un crédit conso express ?

L’obtention rapide d’une somme d’argent va dépendre de la réactivité de l’emprunteur à fournir les informations et les documents, mais aussi et surtout de l’organisme de crédit qui va étudier et statuer sur la demande. Il convient pour l’emprunteur de préparer ses éléments avant de déposer sa demande, il pourra ainsi déposer tous les documents nécessaires à l’étude sans attendre, un gain de temps non négligeable. A noter que certains documents supplémentaires pourront être demandés, cela dépend de la situation de l’emprunteur et de la somme empruntée.

Côté organisme de crédit, il est préférable d’opter pour des démarches en ligne. Cela permet de gagner du temps mais aussi et surtout de pouvoir saisir sa demande à tout moment. Certains services financiers en ligne proposent une expérience dématérialisée, avec la création d’un compte client permettant de déposer les documents, aucun déplacement n’est nécessaire, tout se fait en ligne en quelques minutes. Bien évidemment, il faudra compter sur un conseiller financier réactif et disponible pour pouvoir valider l’obtention du crédit dans un délai « express ».

Enfin, qui dit démarches express ne signifie pas pour autant de ne pas comparer les propositions des organismes de crédit. L’utilisation d’un comparateur permet de gagner du temps mais aussi de s’assurer d’obtenir la proposition la plus intéressante, sur une durée équivalente et pour un montant d’emprunt identique. TAEG, assurance, mensualité, frais de dossier, ces éléments doivent être étudiés de près pour négocier les meilleures conditions du moment.

Quels sont les critères à remplir ?

Comme pour toute demande de crédit, l’emprunteur va devoir répondre à certaines exigences. La première concerne le taux d’endettement de 35%. Les dettes ne doivent pas dépasser 35% du montant des revenus du foyer. L’établissement financier va donc tenir compte des crédits en cours et s’assurer de ne pas compromettre la situation financière de l’emprunteur. Cette vérification, systématique et obligatoire se base sur le déclaratif du client, mais aussi sur les documents fournis lors de la constitution du dossier.

Autre point important, c’est le reste à vivre. Si les dettes ne doivent pas peser trop lourd sur les finances d’un foyer, ce dernier doit également disposer d’un montant restant pour vivre suffisant. C’est la somme qui reste sur le compte après déduction de tous les prélèvements, cette somme est automatiquement calculée lors de la demande de crédit conso, puis revérifiée par le conseiller financier en personne.

En dernier lieu, la situation professionnelle et la situation générale du demandeur vont être soigneusement épluchés. Il faut au minimum un contrat CDI ou équivalent, à savoir retraité, profession libérale ou TNS. Suivant le type de contrat, des éléments pourront être demandés pour justifier la stabilité professionnelle.