Compromis de vente : quel taux indiquer ?

Le compromis de vente est un pré contrat qui permet à un acheteur d’avoir l’exclusivité du bien mais ce dernier doit respecter les délais pour obtenir son prêt immobilier. Il doit également apporter quelques précisions sur le taux et le montant de l’emprunt.

Compromis de vente : des informations à saisir

La signature d’un compromis de vente permet au vendeur de réserver le bien à l’acheteur et surtout de pouvoir maximiser les chances de concrétiser la vente. Pour l’acheteur, c’est une formalité qui permet de bloquer le bien immobilier et de pouvoir se lancer dans les démarches de financement afin de procéder à l’achat définitif du bien immobilier. Le compromis de vente est donc un contrat que l’on va signer chez le notaire et qui va entraîner certains engagements de part et d’autre. Pour l’acheteur, le compromis de vente va imposer un délai d’obtention du prêt immobilier et ce dernier va devoir indiquer un taux d’emprunt.

La raison de cette information consiste tout simplement à fixer un taux maximal auquel l’emprunteur ne peut pas s’opposer à l’offre de la banque. Il faut donc renseigner un taux cohérent vis-à-vis des conditions proposées par les établissements de crédit et se donner une limite de plafond acceptable. Si le taux est trop élevé, cela signifie que l’emprunteur devra obligatoirement accepter l’offre de la banque pour pouvoir acheter le bien immobilier et il ne pourra pas annuler le compromis de vente sans règlement d’intérêts pour des raisons liées à l’obtention du financement. Il faut donc prendre soin de renseigner un taux exact, correspondant aux conditions actuelles des banques.

Quel taux renseigner dans son compromis de vente ?

Il est vivement conseillé de faire le tour les banques en matière de conditions d’emprunt et surtout de ne pas se limiter aux informations que l’on peut obtenir dans la presse, les médias ou sur internet. Les taux d’intérêt pratiqués par les banques vont surtout dépendre de la situation de l’emprunteur, c’est-à-dire de la nature de son projet, de ses revenus et de ses charges. Seule une appréciation globale de la situation de l’emprunteur va permettre de définir les conditions de remboursement et notamment le taux moyen qui sera proposé aux candidats aux prêts immobiliers. Autre élément très important, la durée joue un rôle de poids dans la détermination du taux d’intérêt, il faut donc avoir connaissance de la durée de remboursement souhaitée.

La meilleure façon pour obtenir plusieurs propositions de taux dans le cadre d’un prêt immobilier revient à utiliser un comparateur en ligne. Le simulateur va permettre de prendre en compte le besoin de financement du candidat aux prêts immobiliers et de lui proposer plusieurs offres de financement en s’appuyant sur les conditions actuelles des banques et des établissements de crédit. Cette simulation de prêt immobilier permet rapidement d’obtenir plusieurs propositions de taux et cela va permettre à l’acheteur de pouvoir renseigner un TAEG cohérent vis-à-vis des conditions actuelles des banques. Il est bon de noter que cette simulation comparative se fait gratuitement et sans engagement.

Scroll to top