Comment gérer le stress lors d’un achat immobilier ?

Il faut être réaliste, l’achat d’un bien immobilier porte sur une centaine de milliers d’euros et dépasse parfois le million d’euros. Autrement dit, il s’agit d’un acte important au cours d’une vie, qui ne se prend pas à la légère et qui, inévitablement, génère un niveau de stress important.

L’achat immobilier vous semble stressant, c’est normal !

Plus l’acheteur avance dans sa démarche d’acquisition d’un logement, plus son niveau de stress augmente. C’est une réalité, et c’est tout à fait compréhensible. En effet, l’achat immobilier comporte plusieurs étapes. Tout d’abord, une envie, un rêve qui prend forme et se confronte à la réalité. Puis, une visite et une autre, remettant en question ce que l’on pensait acquis. Ensuite vient l’étape de l’emprunt immobilier auprès de la banque et les heures passées chez le notaire. Pour finir, on prend possession des clés d’un nouveau bien immobilier, était-ce une bonne décision ? Va-t-on s’y sentir bien ? Va-t-on réussir les travaux envisagés ?

Bref, l’achat immobilier est stressant car il génère un nombre incalculable de questions et  de doutes, avec des phases d’euphorie et de doute. Contre toute attente, le stress est bon signe, tant qu’il ne vire pas à l’obsession. Il permet aux ménages de prendre du recul, de peser le pour et le contre avant toute signature. Le plus important reste de bien s’entourer. Un doute quant au logement convoité ? Consultez un ami ou un spécialiste de l’immobilier indépendant et objectif. Un point noir dans le compromis de vente qui vous inquiète ? Consultez le notaire pour l’éclaircir. Une inquiétude quant au taux d’emprunt bancaire et aux garanties imposées par la banque ? Faites appel à un courtier. Suivez votre intuition, souvent bonne, et sachez déléguer pour réaliser le bon investissement !

Éviter le stress de l’achat immobilier grâce au pouvoir de l’information

Il existe globalement deux types d’acheteurs immobiliers : ceux qui connaissent leurs droits car ils sont du métier ou ont déjà réalisé des investissements immobiliers, et les novices qui ont tout à apprendre. Il n’y a aucun mal à faire partie d’une catégorie ou d’une autre, tout étant histoire d’apprentissage. Le premier aura un pic d’adrénaline, ravi de conclure une nouvelle affaire, le second connaîtra des hauts et des bas et palliera à l’anxiété du mieux possible.

La bonne nouvelle pour tous est que l’acquisition immobilière est avant tout un acte de vente sujet à publicité, et de ce fait particulièrement encadré. Il ne faut pas hésiter à se renseigner par soi-même et à solliciter l’avis de professionnels de l’immobilier et de la finance en cas d’hésitation. Il faut également se méfier des avis recueillis ici et là sur les réseaux sociaux et les forums, et apprendre à faire confiance aux conseils spécialisés, dont la profession est strictement encadrée et soumise au devoir de loyauté.

Le projet d’achat immobilier prend forme avec la simulation

Même en étant conseiller, être acteur de son projet immobilier rassure. En comparant entre elles les offres bancaires, avec ou sans l’aide d’un courtier, l’emprunteur fait ses premiers pas vers la compréhension de l’acquisition immobilière. Il comprend mieux ce qui l’attend, les simulateurs en ligne se basant sur les exigences des banques.

Scroll to top