Acheter en bord de mer : les conseils

Entre résidence secondaire et investissement locatif, le bord de mer est souvent très recherché mais attentions aux pièges qui ne sont pas toujours visibles.

Bien étudier la zone en bord de mer

La France dispose d’une belle superficie en bord de mer, avec la manche, la côte atlantique et la mer méditerranée, il y a donc de nombreuses opportunités à saisir pour pouvoir acheter une maison ou un appartement en bord de mer. Simplement, certaines zones sont plus touristiques que d’autres, elles sont donc plus ou moins agréables à vivre suivant son projet. On va généralement privilégier un achat dans une localité touristique pour un investissement locatif, l’idée étant de rentabiliser rapidement son investissement avec des vacanciers en recherche de proximité, de services et de confort.

Pour une résidence secondaire, on va plutôt se tourner vers des communes plus tranquilles, soit directement en bord de mer, soit à quelques kilomètres dans les terres. L’idée étant de profiter du beau temps, de la période estivale et de ne pas se retrouver avec les contraintes d’un afflux touristique. A ce juste titre, les impôts fonciers et les taxes d’habitation peuvent varier du simple au double en fonction de la localité, une information à prendre en compte avant d’acheter en bord de mer.

Vérifier l’état du bien immobilier

Les maisons et les appartements en bord de mer sont plus exposés aux intempéries mais aussi à la corrosion avec le sel. Il est donc important d’avoir un minimum de connaissance en fonction de la zone étudiée, les matériaux peuvent différer entre le littoral du nord et le littoral du sud, tout comme l’isolation, le chauffage ou encore la nécessité d’avoir une climatisation. Tous ces éléments doivent être étudiés avec soin, et si possible, l’aide d’un expert immobilier ou d’un entrepreneur dans le bâtiment peut être une réelle valeur ajoutée.

Dans le cadre d’un manque de connaissance sur le marché immobilier en bord de mer et dans une localité inconnue, il peut être utile de faire appel à un agent immobilier local ayant une bonne connaissance des prix du marché appliqués lors de mises en vente. Cet agent pourra aussi informer l’acheteur sur les services à proximité, sur les quartiers recherchés ou le type de bien le plus vendu. Ces informations permettent de concentrer ses recherches et de gagner du temps, tout en ayant la possibilité de profiter d’un bien en exclusivité, comme c’est le cas dans certaines agences.

Solliciter le bon financement

Résidence secondaire ou investissement locatif, il est important de solliciter le bon financement pour concrétiser son achat en bord de mer, cela va surtout dépendre de sa situation actuelle et des éventuels crédits en cours. Pour les emprunteurs ayant déjà un prêt immobilier en cours, il est possible de profiter d’un rachat de crédit hypothécaire et de rajouter le montant du nouveau bien à acheter dans le financement. Pour les ménages ayant soldé leurs différents crédits, ils pourront se tourner vers le prêt immobilier ou alors recourir à un prêt à la consommation si le montant est inférieur à 75 000 euros.

Scroll to top